Lise Pressac

Journaliste, animatrice, chroniqueuse radio et télé

Rien de tel qu’un mariage

28 avril 2011 by Lise Pressac

Le mariage n’a pas encore eu lieu et cela fait déjà des semaines que l’on nous bassine avec.

Par « on » comprenez les médias qui ne cessent de donner du William par-ci, du Kate par-là, de la meringue partout.

Les bookmakers anglais sont en émoi.

Kate se trompera-t-elle dans l’ordre des prénoms de son futur mari ? Une éventualité envisagée à 1 contre 25 chez Ladbrokes, à 1 contre 8 chez Paddy Power.

Suis-je la seule à me foutre que la reine porte ou non un chapeau jaune et Victoria Beckham une tenue violette ?

Sans doute que non, mais si on en entend autant parler c’est bien que ça doit intéresser des gens, songeais-je naïvement.

J’ai donc mené mon enquête même si forcément mon panel de connaissances n’est peut-être pas forcément représentatif (mais représentatif de quoi ?).

A l’exception de deux personnes tout le monde s’en fout.

Même en Grande-Bretagne, me dit un ami qui vit là-bas.

Mais pourquoi donc alors ?

Parce qu’il y a encore des personnes que cela fait rêver les histoires de princesses, les grandes robes et les couronnes ?

Si oui il faut vraiment faire quelque chose avec l’éducation des petites filles.

Mais qui sont ces gens ?

Sont-ils tous aussi extrêmes que cette mexicaine qui a fait une grève de la faim pour obtenir son billet pour Londres ? *

Et moi suis-je simplement une grande aigrie de la vie parce que ce genre de « conte de fées » des temps modernes ne me fait pas, mais alors pas du tout rêver ?

Et sinon qu’est-ce que toute cette effervescence peut bien cacher ?

Car oui en plus d’être aigrie j’ai l’esprit mal tourné.

C’est plutôt pratique un mariage princier en pleine crise économique.

De quoi faire oublier l’augmentation faramineuse des frais de scolarité en Grande-Bretagne votée en décembre dernier.

L’an prochain les frais d’inscription seront multipliés par trois dans des dizaines d’universités.

Une hausse censée pallier la coupe de 40 % faite dans le budget de l’enseignement supérieur. **

Mais pleurez pas les filles, rien ne sert d’aller à l’université, peut-être qu’un jour votre prince viendra et alors plus de souci d’argent, plus besoin de gagner votre vie et donc plus besoin d’apprendre. CQFD.

Oui mais Kate elle a rencontré William à la fac. Damned, le raisonnement ne tient plus.

Un mariage princier en temps de crise ça fait rêver, ça fait oublier les soucis, ça noie les polémiques et ça fait la pub de la monarchie.

En cas de crise, [les Britanniques] se trouvent mieux lotis avec une reine qu’avec un président qui s’accapare le pouvoir. La reine, qui a le sens du devoir et n’a pas commis d’impairs, est la meilleure publicité de la monarchie » (Anne-Elisabeth Moutet, journaliste du Sunday Telegraph à France 24)***

Et un mariage princier c’est tellement bien foutu que ça peut même profiter aux républicains sur le thème de « comment peut-on dépenser 33 millions d’euros quand les comptes du pays sont dans le rouge ? »

Oui mais bon en même temps ça devrait rapporter 700 millions d’euros au royaume. ***

Qui dit mariage en temps de crise dit reprise économique.

C’est vraiment bien foutu en fait.

Mais alors ce serait un mariage de raisons (économique, politique…).

Ce serait comme attirer l’attention  sur quelque chose (de glorieux) pour faire oublier autre chose (de moins glorieux).

Comme faire la guerre pour aider un peuple qui s’insurge et au passage redorer son blason et faire oublier les problèmes de politique intérieure.

Oh wait !


* http://www.bbc.co.uk/news/world-latin-america-13167829
**http://lexpansion.lexpress.fr/economie/9-000-livres-le-nouveau-prix-a-payer-pour-etudier-au-royaume-uni_252045.html
***http://www.france24.com/fr/20110427-britanniques-sont-toujours-royalistes-mariage-royal-kate-middleton-william-londres-royaume-uni

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , , , ,

Posted in Non classé |

2 Responses to “Rien de tel qu’un mariage”

  1. Sympa ta vidéo de présentation. T’es super à l’aise.
    Je te suis sur Twitter depuis un moment, et te découvre maintenant… Oui, je sais, je n’arrive que maintenant sur ton blog, mais j’avais les doigts dans la peinture… Je ne pouvais donc pas avant ^__^

  2. Jezabel dit :

    On m’avait glissé dans l’oreillette que l’auteur de ce blog avait un ergard très interessant sur l’actualité, on ne m’aurait donc pas menti ;-)???

    je sais que l’article est vieux mais thanks, c’est ce que je pensais à l’époque sans pouvoir l’exprimer!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *